• slidebg1
    Chirurgie de l’obésité
    Le docteur Richard Abittan est chirurgien digestif endocrinien et vasculaire spécialisé en chirurgie de l’obésité.
  • slidebg1
    Chirurgie Orthopédique
    Le Dr David Cohen est spécialiste en Traumatologie Orthopédique. Il exerce son art en pratique privée à Casablanca au Maroc.
  • slidebg1
    Soins et médecine dentaire
    Le docteur Rachid Bakal est spécialiste en chirurgie avancée de l'implantologie orale
  • slidebg1
    Chirurgie esthetique
    Médecin conseil de Clinicaccess et prendra en charge toute les intervention de chirurgie esthetique liées au visage et au cou
  • slidebg1
    Chirurgien Vasculaire
    Le dr Lasry est chirurgien vasculaire et spécialiste des maladies veineuses
  • slidebg1
    DIRECTEUR ET EMBRYOLOGUE
    Le directeur Enrique Criado du centre de reproduction in vitro FIV Marbella

Europe : l’obésité des enfants explose

Selon un rapport de l’United european gastroenterology (UEG), la prévalence de l’obésité infantile atteint des niveaux très inquiétants. Les experts indiquent en effet qu’un enfant âgé de 6 à 9 ans sur trois présente un surpoids ou une obésité. Ils appellent à la mise en place de politiques préventives plus agressives.

Le surpoids et l’obésité retentissent à moyen et long terme sur tout un ensemble de troubles : risque de diabète de type 2, de syndrome métabolique, de maladies affectant le système digestif et hépatique. Les pays latins figurent parmi les plus exposés. L’Espagne et l’Italie présentent en effet des prévalences d’obésité extrêmement élevées : 34% chez les garçons de 11 ans et 24% chez les filles. Résultats, des affections comme la rectocolite hémorragique ou la maladie de Crohn touchent désormais les enfants. Sur l’ensemble des patients, entre 20% et 30% ont moins de 10 ans !

Ces chiffres inquiétants font réagir les experts de l’UEG. Ils demandent davantage de volonté politique et s’en remettent directement aux gouvernements européens, en formulant plusieurs recommandations :

  • Développer les politiques de prévention et d’éducation à la santé ;
  • Améliorer la formation des pédiatres pour mieux appréhender la santé des enfants dans son ensemble ;
  • Encourager la recherche portant sur les maladies digestives touchant les plus jeunes et mettre en place des stratégies préventives.
Retour
Haut de page