• slidebg1
    Chirurgie de l’obésité
    Le docteur Richard Abittan est chirurgien digestif endocrinien et vasculaire spécialisé en chirurgie de l’obésité.
  • slidebg1
    Chirurgie Orthopédique
    Le Dr David Cohen est spécialiste en Traumatologie Orthopédique. Il exerce son art en pratique privée à Casablanca au Maroc.
  • slidebg1
    Soins et médecine dentaire
    Le docteur Rachid Bakal est spécialiste en chirurgie avancée de l'implantologie orale
  • slidebg1
    Chirurgie esthetique
    Médecin conseil de Clinicaccess et prendra en charge toute les intervention de chirurgie esthetique liées au visage et au cou
  • slidebg1
    Chirurgien Vasculaire
    Le dr Lasry est chirurgien vasculaire et spécialiste des maladies veineuses
  • slidebg1
    DIRECTEUR ET EMBRYOLOGUE
    Le directeur Enrique Criado du centre de reproduction in vitro FIV Marbella

Une approche esthétique de la chirurgie des varices

On ne peut considérer qu’une opération des varices n’est réussie que si le résultat esthétique est parfait.
L’anesthésie locale par tumescence permet d’intervenir sur les varices sans saignement ce qui évite les hématomes et les douleurs.
Grâce, une cartographie précise en préopératoire, les incisions seront des micro-incisions puntiformes et seules les veines malades seront retirées.
Une longue expérience de chirurgie douce peu traumatique permet d’avoir le meilleur résultat esthétique.
Les grandes cicatrices inesthétiques doivent aujourd’hui disparaître.
Les micro-incisions ne seront plus visibles deux à trois mois après l’opération, les mini-incisions puntiformes doivent être pratiquées dans le sens du pli de la peau.
Elles ne doivent pas être horizontales car elles sectionnent les fibres de la peau et ont tendance à s’élargir.
Les incisions longitudinales ont tendance à se fermer toutes seules lors de la marche et à devenir invisibles.
On n’utilisera que des fils très fins, résorbables en profondeur et aucun fil ne sera placé sur la peau seuls des stéristrips pour qu’il n’y ait pas de marque.
Les taches cutanées sont exceptionnelles car il n’y a pas d’hématome.
Une chirurgie des varices douce sans traumatisme, adaptée, en ne retirant que les veines irrécupérables par une anesthésie locale par tumescence est la seule garantie d’un résultat esthétique.

Ce résultat esthétique excellent permet également d’opérer des varices sous anesthésie locale au niveau :

Du visage
Du pourtour de l’œil,
Des mains,
Des pieds,
De la poitrine.

L’expérience de l’ablation des veines sur ces territoires souligne l’importance fondamentale que notre équipe accorde au résultat esthétique et au respect de cette procédure.

Cette procédure ne doit être réalisée que par un chirurgien vasculaire spécialisé dans la chirurgie des varices.
Les varices du visage

Les varices du visage peuvent être une gêne esthétique importante et sont parfois douloureuses.
Siège des varices du visage



Les varices du visage peuvent siéger au niveau du pourtour de l’œil, sur les joues, sur les tempes ou sur le front.

La chirurgie: le seul traitement adapté aux varices du visage

La chirurgie des varices du visage doit être pratiquée par un chirurgien vasculaire spécialisé dans le traitement des varices et habitué aux règles de la chirurgie esthétique.Cette chirurgie des varices sera douce, atraumatique, sous anesthésie locale par tumescence, par des micro-incisions de moins d’un millimètre (invisibles au bout de quelques semaines.) L’opération sur les varices du visage est pratiquée sans saignement; des « stéristrips » sont placés sur les « mini-incisions ». Il n’y a pas d’hématome, seule une ecchymose ou un« bleu » est toujours constaté. L’opération des varices du visage se pratique en clinique sans hospitalisation.
Les varices des mains

Les varices présentes sur les mains sont des veines dilatées au dos des mains.Les varices des mains sont un problème fréquent qui pose un réel souci d’esthétisme.

Remarque : Nous ne parlerons pas des angiomes et des malformations veineuses qui sont une pathologie particulière.
Varices des mains : causes



Lorsque nous parlons des varices des mains, il faut tout d’abord éliminer une compression rare et haute au niveau du bras ou de l’avant bras (compression de voisinage) ou une phlébite du bras.

En règle générale, ces varices sont dues à des veines dilatées du dos des mains qui deviennent plus visibles à cause :

de la perte d’élasticité de la paroi veineuse avec l’âge.
de la perte de graisse au niveau des espaces inter-tendineux avec l’avancement en âge.

Le problème esthétique se pose de plus en plus souvent car la main est le premier contact avec « l’autre » dans la vie sociale.

Les techniques médicales ou chirurgicales de rajeunissement (injection de différents produits, lifting, etc.) se sont peu intéressées aux varices des mains.Pourtant ces varices « trahissent » rapidement l’âge chez une jolie femme mûre ayant bénéficié d’un traitement de rajeunissement facial.

Aujourd’hui, les traitements esthétiques des mains se développent :

Les différentes tâches brunes peuvent disparaître facilement grâce au laser cutané.
Le creusement des sillons inter-tendineux du dos de la main peut être comblé par des injections d’Acide Hyaluronique ou de silicone.

Cependant, les varices du dos de la main ont toujours été négligées à tort.

De plus, elles peuvent être le siège de complications : saignement important lors d’un traumatisme, phlébite ou encore douleurs.
Varices des Mains : Traitement



Le traitement des varices des mains est simple. Le seul traitement indiqué est le traitement chirurgical. La sclérothérapie est quant à elle contre indiquée pour traiter les varices des mains.

Depuis plus de 15 ans, la longue pratique de la chirurgie mini-invasive ainsi que celle de l’anesthésie locale par tumescence a permis de faciliter le traitement des varices sur les mains.

L’opération des varices des mains se déroule en milieu chirurgical, sous anesthésie locale, sans hospitalisation et par des mini-incisions de 1mm.

Cette chirurgie « mini-invasive » des varices est douce, atraumatique, sans saignement, sans hématome. Seuls quelques « bleus » peuvent être constatés.
Les varices vulvaires et périnéale (Varices pelviennes)

Les varices vulvaires et périnéales sont des varices siégeant respectivement au niveau des « grandes lèvres » et du périnée.

Ces varices apparaissent en règle générale après le 5éme mois de grossesse. Elles sont asymptomatiques pendant la grossesse et ne sont traitées qu’en cas de persistance 3 à 4 mois après l’accouchement.

Les varices pelviennes (varices vulvaires et périnéales) sont malheureusement négligées par pudeur ou par absence d’examen attentif en position debout.
Une des causes des varices vulvaires et périnéales : l’hyperpression pelvienne

Les varices vulvaires et périnéales peuvent s’intégrer dans un contexted’hyperpression pelvienne. Cette augmentation de pression dans les veines du petit bassin (veines ovariennes et veines utérines) peut peu être due à :

Une grossesse
Une tumeur (fibrome utérin ou kyste de l’ovaire) qui doit toujours être recherchée par l’examen clinique et une échographie gynécologique.

L’hyperpression pelvienne peut s’extérioriser par les diverses communications entre le petit bassin et le périnée :

soit par le vagin et la vulve
soit par l’anus (hémorroïdes)
soit par les orifices inguinaux ou plus rarement obturateurs

Les varices pelviennes peuvent être douloureuses spontanément, soit lors des règles soit lors des rapports.

Les varices vulvaires et périnéales doivent être systématiquement recherchées dans l’examen de toute patiente porteuse des varices de membres inférieures (varices des jambes, varices des pieds) : en position debout, les jambes légèrement écartées en faisant tousser ou pousser.

Elles sont souvent en cause dans les varices récidivées déjà opérées ou sclérosées.
Le traitement des varices vulvaires et périnéales est simple

La sclérothérapie pratiquée par un médecin expérimenté après un « repérage » soigneux par la cartographie, écho-doppler est très efficace.

Le traitement chirurgical des varices vulvaires et périnéales est le seul qui peut fermer de façon sélective les points de fuite et de communication avec le petit bassin.

Ces points de fuite sont profonds et parfaitement individualisés. Ils sont comme toujours en chirurgie des varices moderne repérés en préopératoire par une cartographie de repérage et marqués au feutre.
L’opération des varices vulvaires et périnéales



L’opération des varices vulvaires et périnéales sera toujours mini-invasive sous anesthésie locale par tumescence en milieu chirurgical et sans hospitalisation.

La chirurgie des varices périnéales est pratiquée par des micro-incisions de 1mm, refermées par des stéristrips.

Il faut, parfois, aller fermer l’orifice profond entre les muscles de périnée, mais toujours sous anesthésie locale après repérage par un angiologue spécialisée habitué à cette technique.

La chirurgie des varices vulvaires et périnéales est peu douloureuse mais est suivie d’une ecchymose qui se résorbe en quelques jours sans laisser de trace.

L’opération des varices doit toujours être pratiquée par un chirurgien vasculaire spécialisé en chirurgie des varices, le mieux à même de vous proposer toutes les techniques (sclérothérapie ou chirurgie mini-invasive) qui sont souvent complémentaires.

La chirurgie mini-invasive des varices vulvaires et périnéales devrait toujours être pratiquée en même temps que l’opération des varices des membres inférieurs, ce qui éviterait bien des récidives.
Dans de rares cas, une embolisation des varices pelviennes (oblitération par voie radiologique sans chirurgie) doit-être associée.

Les varices des pieds

Le traitement des varices des pieds a longtemps été négligé par les angio-phlébologues et par les chirurgiens vasculaires. Ces varices sont souvent une réelle gêne esthétique et peuvent même être douloureuses.

Le traitement des varices des pieds est simple grâce à la chirurgie mini-invasive sous anesthésie locale par tumescence.
Varices des pieds : causes et risques

Pendant longtemps, le pied a été un « no man’s land » pour la chirurgie veineuse et le reste encore pour la majeure partie des phlébologues.

Le problème des varices des pieds est dans la majeure partie des cas esthétique, mais il peut être aussi source de phlébite superficielle ou para-phlébite, de saignement et de taches cutanées.

La réelle complication des varices des pieds est le saignement car les varices des pieds siègent là où la pression est la plus forte. Dans ce cas, « la rupture veineuse » d’une varice du pied se traduit par une hémorragie massive pouvant atteindre non seulement des volumes importants mais aussi s’avérer impressionnante. (« Flaque » de sang par terre). Cependant un geste simple suffit à arrêter temporairement l’hémorragie : il faut s’allonger et surélever la jambe à angle droit. La veine du pied se vide alors de son sang dans les veines de la jambe et l’hémorragie s’arrête. Il ne faut surtout pas mettre un garrot, ce qui ne ferait qu’aggraver le saignement. Il faut plutôt appliquer un pansement compressif sur l’origine du saignement, poser une bande de la racine des orteils vers le haut de la jambe et ne pas se lever avant l’arrivée des secours.

Il s’agit là d’une « vraie urgence » médicale et dans ce cas la chirurgie sur les varices du pied doit être pratiquée sans délai.

En dehors de ce cas particulier, l’indication est essentiellement esthétique car le pied est de plus en plus découvert, soigné et participe à la séduction : pas de vilaines varices sur le dos d’un pied soigné et joliment pédicuré. Les varices du pied ont longtemps été négligées car la sclérose peut être dangereuse du fait des multiples perforantes avec les veines profondes, source de possibles phlébites.
Varices des pieds : techniques opératoires



Les techniques opératoires au niveau des varices des jambes ont pendant longtemps négligé le résultat esthétique.

Aujourd’hui, grâce aux techniques de « chirurgie mini-invasive » avec anesthésie locale par tumescence, il devient anodin de retirer les varices du pied sans risquer de léser les nombreux filets nerveux du dos du pied.

Il est toujours important de pratiquer un écho-doppler couleur des veines de la jambe et du pied afin de repérer les sources d’alimentation des veines du pied.

Pour une chirurgie mini-invasive complète, il est indispensable qu’un angiologue établisse préalablement une cartographie par repérage préopératoire.
Varices des pieds : opération



L’opération des varices des pieds est pratiquée «en milieu chirurgical » par unchirurgien vasculaire spécialisé en chirurgie des varices.

L’anesthésie locale par tumescence est installée le long du « repérage ». De « mini-incisions » de 1mm sont pratiquées de la pointe du bistouri, et grâce à un petit crochet de Muller (comme un crochet de « dentellière ») la varice du pied est retirée.

L’opération sur les varices des pieds est pratiquée sans saignement; des « stéristrips » sont placés sur les « mini-incisions » et une compression particulière est mise en place.

De plus, cette opération peut être pratiquée dans le même temps que celle desvarices classiques de la jambe et ce uniquement dans deux cas :

Si la chirurgie des varices des jambes est pratiquée avec une anesthésie locale par tumescence (en effet, sous péridurale ou anesthésie générale il y a un risque important de léser les nerfs du pied et de saignement).
Si les varices ne sont pas trop nombreuses

Dans le cas contraire, l’opération sur les varices des pieds sera pratiquée secondairement avec une anesthésie locale pure.

Enfin, il existe des cas de varices du pied isolées sans varices des jambes :

Soit que celles-ci aient été traitées auparavant (en négligeant les veines des pieds).
Soit qu’elles sont alimentées par une « perforante » isolée du pied ou du cou du pied.

L’opération des varices des pieds est pratiquée au mieux par un chirurgien vasculaire spécialisé en chirurgie des varices :

Le mieux à même de traiter l’ensemble du problème des varices de la jambe et du pied dans le même temps.
Après un doppler échographique de repérage
Avec une anesthésie locale par tumescence
En chirurgie mini-invasive
Sans hospitalisation

Source: http://varice-esthetique.com/une-approche-esthetique-de-la-chirurgie-des-varices/

Retour
Haut de page